LA NUTRITION AYURVEDIQUE

La nutrition Ayurvédique est très distincte de la diététique contemporaine:

Le principal problème rencontré dans les différentes approches nutritionnelles est qu’elles ne sont pas orientées sur l’individu, et sont basées sur un régime composé d'aliments classés en groupes (protéines, lipides, glucides) et mesurés en quantité nutritives (calories).

Contrairement à ces autres systèmes diététiques contemporains, l’Ayurveda a toujours adopté une approche individuelle de la nutrition et il s’intéresse aux fonctions du corps plus qu’à une notion de quantité.

La Nutrition Ayurvédique est un régime alimentaire en fonction de l‘individualité, basé sur la constitution unique de la personne, son lieu de vie, son régime de vie, son état de santé et les saisons. Ce système est  adapté au mode de vie moderne des cultures dans lesquelles il est appliqué.

Tous ceux ci sont déterminés par les doshas (vata, pitta et kapha).

La Nutrition Ayurvédique est un moyen de guérison et de prévention des maladies très important dans le système médicale de l'Ayurvéda.

Chaque individu, aliment, lieu de vie et moment de la journée sont composés d'une formule différente de doshas et donc d 'éléments (terre, eau , feu, air et éther).

L'objectif sera donc toujours d'équilibrer les aliments et les épices, afin de les rendre digestes et assimilables pour l'organisme dans le but d'éviter la formation d'ama(aliments non digérés) et de favoriser l'ojas (brillance, bonheur et santé).

La Nutrition Ayurvédique ne signifie pas consommer de la cuisine indienne ou des plats au curry .En fait il n’existe pas en soi de  « nourriture ayurvédique ».Il n’existe qu’une méthodologie de régimes structurés selon vos propres fonctions métaboliques uniques.

Les piliers de la diététique ayurvédique sont:

La science des trois doshas (vata, pitta et kapha) par lesquels tous les aliments sont classifiés.

Explication:

TOUTE CHOSE DANS L’UNIVERS EST COMPOSÉE DE CINQ ÉLÉMENTS:

1°) Prithvi  (la terre/solide), 

2°) jala  (l’eau/liquide),

3°) vayu  (l’air/gazeux)  

4°) agni  (le feu/combustion)

5°) akash (l’espace/éther)

Ces cinq éléments agissent en interaction sous trois aspects bien distincts.

LE TERME AYURVEDIQUE QUI LES DÉSIGNE EST DOSHAS :

 Ce sont nos forces vitales (ou trois humeurs) :

-VATA qui est respectivement vayu et akash(air/gazeux et ether)

-PITTA qui est agni  et jala ( le feu et l’eau)

-KAPHA qui est jala et prithvi (l‘eau et la terre)

L’équilibre de ces trois doshas assure une bonne santé.

La science des six goûts (RASA)

 Doux .acides. salé. Piquant. Amer. astringent

L'analyse des aliments en termes de vitamines, oligoéléments, calories etc… n'existe pas en diététique Ayurvédique. Elle est remplacée par la science des six goûts (doux, acide, salé, piquant, amer et astringent), très subtile, dans laquelle chaque aliment naturel possède une saveur, une énergie (chauffante ou rafraîchissante) et une action postdigestive qui déterminent son effet sur le corps mais aussi sur la conscience. L’alimentation devient ainsi un outil thérapeutique extrêmement efficace.Selon l’ayurvéda,une alimentation appropriée correspond à la consommation régulière et équilibrée de ces

6 différentes saveurs en fonction de votre constitution de naissance.

AGNI:Le feu digestif

 Il est un concept très important en Ayurvéda, le choix des aliments est basé sur l'état du feu digestif, qui  varie lui même selon la constitution individuelle, le moment de la journée, les saisons et les déséquilibres temporaires.

La théories des trois gunas

 L'Ayurvéda classifie également les aliments par les trois gunas ou trois qualités, selon elle, chaque aliment comporte un de ces trois principes dominant en lui :Sattva,Rajas,Tamas.

 -Sattva (l'essence)qui apporte l'énergie nécessaire au corps et favorise l'état de conscience supérieure, l‘harmonie, la paix, la clarté, l‘intelligence, la perception.

-Rajas (l'activité) qui favorise l’action, le mouvement, la colère, la violence, la force, la dissipation, l'excitation.

-Tamas (l'inertie) qui demande beaucoup d'énergie pour être digérer et favorise l'ignorance, la lourdeur d’esprit, le manque d’intelligence, la perversion, la dépendance et l‘obscurité.

Ainsi, lorsque vous mangez un aliment, vous prenez en vous cette  qualité dominante.A son tour cela affecte votre état mental et psychologique.

« c’est une des raisons principales pour lesquelles l’ayurvéda n’est pas favorable au fait de manger de la viande : car tous les animaux morts se composent de qualité tamas ou d’inertie.la viande commence en général par augmenter la qualité rajas de l’esprit (violence,agitation..)et puis développe la qualité tamas(léthargie ou négation de soi) »

 En Ayurveda, la qualité de la nourriture ne se limite pas seulement à la composition chimique des aliments ingérés. La nourriture est bien plus subtile, elle est influencée par l’humeur du cuisinier, par le cœur qu’il aura mis à préparer ses petits plats, par la fraîcheur des ingrédients, la façon dont ils auront été apprêtés. Je dirai plus justement que nous ne sommes pas ce que nous mangeons, mais ce que nous digérons”. Donc, la façon de manger, mâcher, l’heure du repas, la régularité, etc. va affecter la qualité de ce que nous allons assimiler… et c’est au moins aussi important que la qualité des aliments.

CONCLUSION

L’efficacité du régime alimentaire ayurvédique,

dépend de l’engagement, de la motivation du patient,

et de son intégration:

Il repose sur une alimentation composée d’aliments frais et complets,le plus proche possible de leur état naturel,ajusté à votre constitution.

Ce concept très simple et naturel,envisage l’éducation alimentaire à travers 4 étapes essentielles:

  1. Comprendre votre nature métabolique
  2. Reconnaître votre capacité digestive
  3. Reconnaître votre capacité à assimiler les substances nutritives
  4. Reconnaître les signes lorsque vous ne digerez pas complètement et n’assimilez pas complètement.

Il est indispensable que ces étapes soient comprises et intégrées dans votre vie quotidienne,car elles concernent ce que le corps est le plus à même de digérer et d’utiliser.

Faites confiance à votre intuition et par dessous tout,efforcez vous d’équilibrez les doshas.

L’éducateur de santé en ayurvéda est là pour vous aider à trouver l’origine du déséquilibre du dosha et pour vous aidez à le corriger à travers votre régime alimentaire et votre mode de vie.

L’impossibilité de modifier votre conception de la vie peut aussi provoquer l’echec de tous les traitements.

Faut il rappeler que l’Ayurvéda n’est pas une mode passagère mais constitue plutôt une manière de trouver un style de vie qui encourage,maintient et même

génère un état de santé rayonnante.

Votre santé est entre vos mains et commence par votre attitude vis à vis de la vie ainsi que par vos habitudes quotidiennes.

C’est cela l’ayurvéda.

 Ce Texte est en partie inspiré des écrits de Vaidya Atreya smith..

Le site www.satmya.fr ne remplace en aucune façon une consultation médicale. L'utilisation des informations fournies s'effectue sous la pleine et entière responsabilité de l'utilisateur. En aucun cas, la SARL et sa représentante légale Isabelle Gerhardt ne pourront être rendues responsables de cette utilisation, ainsi que d'erreurs, d'inexactitudes ou d'omissions pouvant exister sur ce site.

Satmya © 2018. Site conçu par Forsaken Pad | Mentions légales