Le traitement des TDAH

(Trouble du Deficite de l’Attention avec ou sans Hyper activité) par le Yoga Thérapeutique et l’ayurvéda
Par Isabelle Gerhardt praticienne /consultante en Médecine ayurvédique et Yoga thérapeute

Tout d’abord je vais donner mon point de vu sur les TDAH :

je pense que Les enfants ont toujours beaucoup d'énergie et souvent ils ne savent pas comment traiter avec elle. Les enfants veulent jouer à explorer le monde, mais bien souvent,les parents stressés sont souvent trop fatigués pour divertir leurs enfants.
Alors Ils pensent que leurs enfants sont hyperactifs et se fâchent quand un enfant ne reste pas tranquille.
Donc, ils se plaignent au médecin que leur enfant a un trouble d'hyperactivité avec déficit de l'attention. Le médecin donne des médicaments sédatifs lourds, l'enfant devient calme et les parents se retrouvent heureux.

Bien qu'il existe des cas réels de TDAH, il y a de nombreux enfants en bonne santé, innocents qui sont étiquetés avec un trouble de déficit de l'attention juste parce que leurs parents sont trop occupés et ne peuvent jouer avec eux. Les enfants qui sont drogués à un âge précoce connaîtront divers troubles de la personnalité plus tard dans la vie. 
L’Ayurveda dit que les enfants en bonne santé devraient être actifs et il ne faut pas attendre qu'ils soient comme Bouddha à un âge précoce,c’est contre nature. Même le Seigneur Krishna a été très actif et les voisins venaient se plaindre de son comportement à sa mère. Cela ne signifie pas que Krishna avait TDAH !! Il était tout à fait normal, heureux, sain,comme un enfant très actif qui a grandi pour être un grand philosophe.

L’ Ayurveda dit que le meilleur remède pour l'hyperactivité est une huile de massage et une alimentation nourrissante appropriée. Si les parents trouvent le temps de donner du lait d'amande à leur enfant et d’ajouter un massage quotidien du cuir chevelu à base d'huile et un massage des pieds au moment du coucher, les enfants seront très aimants, compatissants et bien élevés.
Malheureusement, en règle générale, les parents sont trop occupés et stressés. Ils n’ ont pas le temps de prendre soin de leurs enfants et préfèrent s’ appuyer sur les médicaments.

Ce serait merveilleux d'examiner les parents avant de diagnostiquer un enfant atteint du TDAH et de lui prescrire des médicaments . Si les parents sont sous stress et manquent de patience, le traitement doit commencer avec eux.

Néanmoins,dans les cas réels de TDAH,ou tout simplement pour prévenir ces troubles.
Le Yoga thérapeutique est une excellente alternative complémentaire à prendre en compte. 
Il comprend des exercices de respiration profonde qui favorisent la relaxation et améliorent la maîtrise de soi.

Les avantages du yoga sur la vie quotidienne des enfants qui souffrent de TDAH sont nombreux :
De toute évidence, il les aide à avoir confiance en eux-mêmes, à avoir de bons résultats à l'école et à s'entendre avec les autres, mais l’on sait spécifiquement que ces enfants tendent à être conscients de tout ce qui les entoure, mais pas d’eux même. Les postures de Yoga adaptées leur apportent la possibilité de sentir leur propre corps à nouveau et de se concentrer sur l’interieur plutôt que d’être distraits par des évènements extérieurs. 

En tant que yoga thérapeute et praticienne en médecine Ayurvédique, pendant mes cours de yoga (individuels ou petit groupe) je donne des informations détaillées et fréquentes sur les muscles et la sensibilisation au commun.
(*l’enfant peut avoir besoin dans un premier temps de quelques séances de yoga thérapeutique en individuel dont l’objectif est de pouvoir rejoindre un petit groupe )

Dans l'ensemble, les étudiants de yoga deviennent plus attentifs et ont une plus grande capacité de concentration, qualités qui sont déficientes chez les enfants (ou adultes) atteints du TDAH.
Le yoga thérapeutique permet également de réduire la dépression, l'anxiété, la colère et les symptômes névrotiques. Il en résulte une amélioration générale de la santé mentale et un meilleur comportement dans les milieux sociaux.
Les effets bénéfiques du yoga sont en grande partie dus à la pratique de la respiration profonde. Le rythme et la profondeur de la respiration ont des effets constatables sur la fréquence cardiaque et le système nerveux autonome.
Par la pratique régulière d’un yoga adapté, les enfants atteints de TDAH apprennent à se contrôler dans un environnement social stressant.

Dans l'ensemble, le yoga thérapeutique peut avoir une efficacité similaire à un médicament et être plus efficace que la thérapie comportementale pour le traitement de ces enfants .
En outre, il n'y a pas d'effets secondaires quand on pratique le yoga, quelque soit la disponibilité de l’enfant et sa capacité de réception, les bienfaits sont là, et révelent une amélioration du comportement, de meilleurs résultats scolaires et une plus grande estime de soi.

Alimentation spécifique pour les TDAH.

Selon L’ayurveda,une alimentation adaptée à la constitution de l'enfant devrait être étudiée et ordonnée sous forme de protocole.

Dans ma pratique professionnelle , j’étudie le profil et la constitution individuelle de l’enfant afin d’élaborer un protocole alimentaire personnalisé. Avec l'effet calmant du yoga, il va sans dire que les enfants doivent avoir une alimentation adaptée à leur constitution ,cette alimentation doit être saine et abondante en fruits et légumes qui contiennent des éléments nutritifs bénéfiques appelés phytonutriments, exempte de gluten , d’additifs, et de sucre raffinés.

• Le gluten peut avoir des effets néfastes sur l’équilibre mental, parce qu’il contient de grandes quantités d’agglutinine de germe de blé (AGB) qui ont une action neurotoxique. Il inhibe aussi la production de sérotonine, un neuro-transmetteur qui agit sur l’humeur, et dont l’essentiel de la production a lieu dans vos intestins, pas dans votre cerveau. Essayez d’abord d’éliminer le blé et tous les produits qui en contiennent (c’est à dire quasiment toute notre alimentation moderne) pendant une à deux semaines puis observez si vous remarquez une amélioration radicale du comportement de votre enfant.

• Le sucre raffiné Il est exhibé partout. Parfois de manière déguisée, très souvent dissimulé, il domine très largement notre alimentation contemporaine :Pain, pâtes, biscuits, boissons, mais aussi charcuterie, pâtes, yaourts… il est partout . Mis à part sa capacité à fournir de l’énergie, il est presque totalement dépourvu de vitamines ou de minéraux .Pour assimiler le sucre blanc, l’organisme puise dans ses réserves de vitamines, de minéraux et d’éléments nutritifs, en particulier le potassium, le magnésium, le calcium et les vitamines B. La consommation de grandes quantités de sucre raffiné conduit ainsi à une déficience en éléments nutritifs et à un appauvrissement de l’organisme. Plus des deux tiers du sucre raffiné utilisé, est ajouté aux produits alimentaires lors de leur fabrication. il est caché dans la plupart des produits que nous trouvons en supermarché sous le nom de saccharose, fructose, glucose, maltose et lactose. le potentiel addictif du sucre est plus élevé que celui de la cocaïne. Du fait de son impact immédiat sur le corps et l’esprit, on comprend aisément pourquoi et comment il est devenu une réponse naturelle en cas d’anxiété ou de mécontentement. Pire, il est devenu un antidépresseur ordinaire, discret et abordable ! Par l’établissement d’une alimentation adaptée à la constitution individuelle , il est possible,grace à des alternatives, de soigner les addictions au sucre et par la même d’apaiser tout le système des pensées.

• Les additifs (les colorants, les conservateurs, les exhausteurs de goût) agissent comme des neuro toxiques, ils sont soit allergisants ,soit neurotoxiques, soit les deux .
par exemple des recherches scientifiques ont révélé que dans certaines formes d’autisme, de troubles de la concentration ,d’hyperactivité, dans les toubles de l’humeur dont la bipolarité et nombreuses maladies neuro psychiatriques, l’additif E280 (acide propionique) est fortement impliqué.
Ci dessous une petite liste abrégée de ces substances à éviter

Puisque la préhistoire est terminée,et que nos petits mowglis doivent se civiliser, il faut bien trouver une solution pour que nos enfants (ou adultes !!!) hyperactifs ne soient pas trop malheureux dans notre société . Mais avant de recourir aux médicaments, des changements de régime alimentaire, une meilleure gestion des émotions, et une moindre exposition aux toxines peuvent déjà améliorer considérablement leur comportement. 
le yoga thérapeutique et l’ayurvéda sont des outils sur le chemin et je suis formée pour vous accompagner.

Le site www.satmya.fr ne remplace en aucune façon une consultation médicale. L'utilisation des informations fournies s'effectue sous la pleine et entière responsabilité de l'utilisateur. En aucun cas, la SARL et sa représentante légale Isabelle Gerhardt ne pourront être rendues responsables de cette utilisation, ainsi que d'erreurs, d'inexactitudes ou d'omissions pouvant exister sur ce site.

Satmya © 2018. Site conçu par Forsaken Pad | Mentions légales