LIEN ENTRE AYURVEDA ET YOGA

YOGA & AYURVEDA: LIÉS ET COMPLÉMENTAIRES DEPUIS TOUJOURS !

LES MÊMES ORIGINES

L’ayurveda et le yoga sont originaires de l’Inde antique et spécifiquement des Védas. Ce sont les textes sacrés les plus anciens au monde, transmis par les dieux aux rishis, les sages indiens, grâce à la méditation. Ils sont au nombre de quatre et rédigés en sanskrit: le Rig véda, le Yajur véda, Sama véda et Atharva véda. Dans le Rig veda, le plus vénéré et le plus ancien (il aurait été écrit entre 1300 et 1000 av JC) on mentionne déjà le Yoga et l’Ayurveda. Le plus récent est l’atharva véda, 900 av JC, c’est le Véda de référence de l’Ayurveda.

LA MÊME PHILOSOPHIE

Ayurveda et Yoga sont des sciences ou connaissances que l’on appelle holistiques, qui prennent en compte la globalité de l’individu et visent à une union complète entre corps, esprit et âme. Aussi pour atteindre cette union ou pleine conscience, il faut se connecter à son « soi » ou Svasta, qui signifie aussi « santé » en sanskrit. Cette notion de « soi » est bien loin de l’égo limité, c’est le « soi intérieur »qui montre la corrélation entre l’homme, le microcosme, et l’Univers, le macrocosme.

LES MÊMES BUTS

Svasta pour aller vers Moksa : la libération, soit se libérer des facteurs extérieurs qui nous polluent la vie pour être en connexion avec soi même et ainsi pouvoir reconnaître nos réels besoins et apprendre à les dissocier de nos envies.

Une de mes définitions préférées de l’ayurveda, est le moment entre la naissance ou la conception et la mort, plus la joie. Qu’est ce que la joie? La joie, c’est d’abord être en bonne santé, soit en connexion entre corps, esprit et âme.

Ainsi en ayurveda, on utilisera dans un premier temps le yoga comme thérapie, à même titre que les mantras ou la méditation, notamment pour le contrôle du mental ou Citta Vrutti noridhara plutôt que des médicaments.

En conclusion, l’Ayurveda et le Yoga sont complémentaires. Ils ne peuvent pas aller l’un sans l’autre s’ils veulent atteindre leur but. 
« Si dans votre voiture, vous mettez de l’huile ou de l’essence de mauvaise qualité, votre moteur n’avancera plus, pour notre corps, notre esprit et notre âme, c’est pareil ! ». Ainsi si un yogi veut avancer spirituellement et aller vers Moksa, en plus de sa pratique du Yoga, il devra avoir une excellente hygiène de vie et une alimentation adaptée à sa constitution qu’il trouvera grâce à l’Ayurveda.

Et pour terminer, Vous trouverez ci dessous quelques exemples d’asanas ou de postures de Yoga conseillées par Vasant Lad pour différentes pathologies liés à Vata, Pitta et Kapha:

« L’HARMONIE PAR LE YOGA & L’ÂYURVEDA »

l’unité du yoga et de l’Âyurveda, deux sciences sacrées qui œuvrent ensemble avec les forces de la nature dans le respect d’une écologie intérieure et extérieure. L’écologie dont  je  parle ici est d’intégrer le yoga et l’Âyurveda dans notre manière de vivre. C'est-à-dire de veiller à prendre soin de nous-mêmes, tout en préservant le monde autour de nous. Ceci est la clé de la santé et de l’harmonie à tous les niveaux (microcosme et macrocosme).
Notre planète est en souffrance et l’être humain est en souffrance… Il nous suffit d’ouvrir les yeux pour constater cet état de fait !
Orientés essentiellement vers le divertissement et l’avoir, nous tournons le dos au bon sens et à la sagesse en nous éloignant toujours plus loin de la dimension universelle par laquelle nos vies trouvent sens et bonheur !
A l’époque où des sommes d’argent considérables sont dépensées pour la recherche scientifique et la médecine, nous sommes de plus en plus malades et malheureux… Stress, anxiété, dépression, insomnie, cancers, maladie d’Alzheimer, maladies auto-immunes, orphelines, allergies, addictions diverses, obésité, anorexie, suicide, sida, grippes animales de toutes espèces etc.… Nous avons perdu le sens de ce qui est juste, de ce qui est bon pour nous-mêmes et la nature qui nous entoure. La recherche de distractions permanentes nous entraîne dans la confusion, dans un état de pauvreté intérieure et d’éternelle insatisfaction.
Rester en santé, vivre dans l’harmonie, trouver le bonheur nous demandent d’élever notre conscience. Nous devons développer une vision juste de ce que nous voulons pour nous-mêmes, nos enfants, nos petits enfants et le monde de demain.

Lorsque nous pratiquons le yoga et respectons les principes naturels de l’Âyurveda, nous nous connectons peu à peu à la source de la vie présente à l’intérieur de chacun de nous. Nous pouvons alors participer pleinement à la danse de l’univers, en respectant ses lois, en conscience et liberté.
Comme la nature tout entière, nous sommes composés de cinq éléments : L’espace, l’air, le feu, l’eau et la terre. Réaliser que nous sommes ces cinq éléments, tout comme l’arbre, la plante, l’animal, ouvre notre mémoire de l’origine de toute vie et nous permet de dissoudre tout égoïsme, étroitesse d’esprit ainsi que tout sentiment de supériorité.

Le premier principe du yoga est « Ahimsa », la non violence, que nous devons commencer à appliquer à nous-mêmes pour ensuite l’appliquer aux autres et au monde qui nous entoure.

Ahimsa nous demande une vigilance de chaque instant. Il remet en question notre manière de vivre, de nous nourrir, nos loisirs, nos désirs, nos pensées, nos émotions, nos réactions, et nos actions. Le Mahatma Gandhi, qui était un fervent pratiquant de la non violence, disait qu’Ahimsa était le chemin vers Satya, la vérité. Trouver la vérité en soi même, vivre dans la vérité au plus proche de nous-mêmes, est le but du yoga et de l’Âyurveda.

Dans la pratique : Commençons à appliquer ce premier conseil « Ahimsa », lorsque nous sommes en séance de yoga, en séance de soins ou de prana yama….

  • Veillons à ne pas nous faire violence en respectant nos possibilités et en observant nos besoins ( bien faire la différence entre désirs de toujours plus et besoins véritables).
  • Observons les pensées négatives qui traversent notre esprit, en prenant la position du témoin intérieur neutre… Sans les chasser, elles disparaîtront comme des nuages.
  • Respectons les émotions qui sont là, et traitons les comme des hôtes de passage, elles passeront.
  • Peu à peu, nous appliquerons Ahimsa dans notre vie quotidienne. Ainsi nous apprendrons à respecter nos rythmes, nos besoins, en prenant de bons aliments naturels qui conviennent à notre constitution et à la saison. Nous éviterons les substances nocives, nous respecterons des temps de relaxation et de sommeil suffisant. Nous apprendrons simplement à ne plus nous faire mal !
  • En appliquant Ahimsa à chaque instant, notre entourage en bénéficiera également. Accepter l’autre tel qu’il est sans vouloir le changer selon nos propres désirs, développer l’empathie, la gentillesse, le service à autrui, ne pas juger, critiquer, blesser l’autre, sont les résultats de l’application d’Ahimsa. Le champ d’Ahimsa s’étendra ensuite plus largement autour de nous, à mesure que notre conscience s’élargira, vers tous les êtres humains, le monde animal, végétal et la nature toute entière.

AYURVEDA / YOGA ET RELIGION

L’Ayurveda ( Science de la vie ou de la longévité) et le Yoga sont  des sciences holistiques qui ne sont rattachées à aucune religion, pas même à celle des Brahmanes.

Cependant, l’aspect spirituel de l’être humain au centre de l’univers a une place très importante dans leur système de pensée.

LE BUT ULTIME : MOKSHA

L’ayurvéda et le yoga considèrent que la prise de conscience de l’infiniment petit et de l’infiniment grand est un fait nécessaire dans l’objectif de se rapprocher du but ultime de la vie, c’est-à-dire Moksha ou la libération du cycle des renaissances et la réalisation du Soi.

AYURVEDA ET YOGA SCIENCES DE LA VIE OU DE LA LONGÉVITÉ ET KARMA (ACTION)

L’Ayurveda et le yoga sont intimement liés à la notion de karma, c’est-à-dire le concept de l’action suivit de réaction. Cette idée a été à l’origine de nombreuses philosophies indiennes et a acquis une place importante au sein de la religion brahmanique.

SPIRITUALITÉ PLUTÔT QUE RELIGION

Il est ainsi dit que si Dieu a créé la maladie, il a créé aussi le remède. Aussi, nous ne pouvons pas dire que l’Ayurveda et le Yoga se limitent à une religion, mais plutôt qu’ils éclairent la conscience et favorisent l’évolution spirituelle de l’être humain.

Le site www.satmya.fr ne remplace en aucune façon une consultation médicale. L'utilisation des informations fournies s'effectue sous la pleine et entière responsabilité de l'utilisateur. En aucun cas, la SARL et sa représentante légale Isabelle Gerhardt ne pourront être rendues responsables de cette utilisation, ainsi que d'erreurs, d'inexactitudes ou d'omissions pouvant exister sur ce site.

Satmya © 2018. Site conçu par Forsaken Pad | Mentions légales