Yogathérapie
(Yoga-cikitsa ou application du yoga à la santé)

La Yoga thérapie chez Satmya Yoga Ayurvéda

C’ est un enseignement individuel, fondé sur une relation de confiance entre le thérapeute et l'élève et qui implique un engagement et une pratique régulière de la séance.

Comment se déroule la thérapie par le Yoga :

Une thérapie par le yoga à l'espace SATMYA comprends plusieurs séances incluant des postures, des exercices respiratoires, de la relaxation, organisé de façon adéquat, adapté à chaque spécificité de la personne selon un programme graduel, évolutif et modulé en fonction des progrès et des résultat obtenus par l'élève. Le protocole minimum pour obtenir des résultats perceptibles est d'au moins 4 séances.

Comme déjà précisé ,Il est préférable d’établir un bilan ayurvédique au préalable qui consiste en 2 consultations (80 € la consultation) afin d’établir un programme de yoga basé sur une alimentation saine et végétarienne , un style de vie sain avec des règles générales en ayurvéda…Le tout étant  définit  selon une étude approfondie correspondant à votre PRAKRITI (constitution energétique de naissance) et de vos VIKRITI (déséquilibres actuels)

Lors de notre première rencontre de yoga thérapie

J’ évalue une pratique sur mesure, personnalisée,et  ajustée en fonction de vos besoins et de vos attentes qu'il vous faut pratiquer en tenant compte de  votre constitution

La séance vous sera expliquée et dessinée.

Je vous demanderai de pratiquer cette séance tous les jours pendant une semaine. Il est également vivement conseillé de noter régulièrement les effets et les questions que celle-ci pourrait amener. Votre ressenti et vos observations sont en effet de toute première importance pour le suivi de vos pratiques.

Le deuxième rendez vous doit être pris pour la semaine suivante afin que je puisse m'assurer que la séance soit pratiquée dans le plus grand confort et que je puisse l' affiner voir la modifier pour en obtenir les meilleurs effets.

Le troisième rendez-vous sera espacé de 2 à 3 semaines

Le quatrième rendez- vous sera fixé 4 à 5 semaines plus tard.

La fréquence des séances permet d'ajuster les pratiques selon vos progrès, vos besoins pour permettre d'obtenir les résultats escomptés.

Ensuite les rendez- vous pourront être fixés à votre convenance et selon votre évolution.

COMMENT CHOISIR LES EXERCICES ?

Lorsque le yoga est utilisé dans un trouble énergétique particulier, il ne faut pas pratiquer plusieurs postures en même temps. Normalement, trois à quatre exercices sont suffisants mais il faut les faire tous les jours. Une évaluation énergétique est nécessaire pour déterminer les exercices appropriés et cette évaluation doit être faite par quelqu’un qui connaît parfaitement les aspects physiologiques du yoga.

COMMENT INTÉGRER LE YOGA DANS LA VIE QUOTIDIENNE ?

Cette note concerne les personnes actives, qui ont peu de temps à consacrer pour des exercices ambitieux dans leur emploi du temps. Beaucoup utilisent déjà les entraînements cardiovasculaires pour maintenir la forme, avec lesquels le yoga est tout à fait compatible. Les postures correctives de yoga, de trois à quatre maximum, ne devraient pas prendre plus de 10 minutes chaque jours, mais elle doivent être pratiquées quotidiennement, car les améliorations se produisent petit à petit. De plus, il y a une période d’adaptation.

Je recommande généralement  la chose suivante : après une journée de travail, prendre une douche (cela « lave » aussi l’énergie négative) et la terminer par un jet frais (cela stimule les systèmes lymphatiques et nerveux), se coucher ensuite sur le dos pendant 10 minutes, en observant sa respiration (cela aide le système cardio-respiratoire) et pratiquer enfin les postures de yoga recommandées, en évitant tout étirement excessif et tout effort trop intense et en se concentrant sur la respiration. Outre le fait d’atteindre les objectifs personnalisés du yoga, cela procure un sentiment de prendre soin de soi, et active une chaîne de réaction dans l’organisme. Cette chaîne favorise la digestion et l’assimilation du dîner, à condition de porter son attention sur la nourriture ingérée – ce qui est surtout important pour les personnes actives qui ont des déjeuners d’affaire ou des pauses déjeuner « express ».

Tarifs :*

possibilité d'effectuer le règlement en 3 chèques.

Forfait dégressif

1 séance
80 €
5 séances
350 €
10 séances
650 €

 

Point de vue classique  de ce qu’est  la Yoga Thérapie :

Yoga  signifie union (du corps, de la respiration et du mental ) et la yoga thérapie fonctionne selon cette définition ,étroitement reliéé à la médecine ayurvédique.

C’est l’utilisation adaptée des outils innombrables du yoga, à la prévention et au traitement des maladies.

Le yoga thérapie part de l’idée essentielle que le corps est capable d’autorégulation et que de nombreux maux sont avant tout liés à une dérégulation de l’organisme. Le yoga permet de maintenir un équilibre et le yoga thérapie vise à utiliser ces outils pour développer ses ressources personnelles et restaurer, ainsi, cet équilibre naturel, tant physique que mental.

Orienté vers l’individu, le yoga thérapie est une approche complémentaire à la médecine, elle ne se substitue pas aux thérapies médicales modernes. C’est au contraire un ensemble d’outils complémentaires qui renforce l’efficacité des traitements, tout en en diminuant les effets secondaires

L’enseignement est individuel et fondé sur une relation de confiance. Le professeur de yoga écoute une demande, vérifie sa correspondance au besoin, procède à une enquête, pratique des tests avec les outils du yoga pour établir un bilan. Il établit et guide une pratique qui sera réévaluée et intensifiée progressivement. Cette démarche conduit le pratiquant à une autonomie progressive. Elle demande un engagement de pratique régulière.

La Yoga Thérapie cherche à soigner, à réduire la souffrance. Elle s’intéresse plus au patient qu’au symptôme. Aucune maladie n’existe en soi, mais elle habite un individu. Le nom de la maladie est le même mais tout individu s’avère unique et hautement individualisé à tous les niveaux. Il n’y a donc pas, en yoga thérapie, une prescription standardisée pour chaque maladie. L’enseignement et la pratique  reconnaissent et respectent la particularité individuelle, distinctive et constitutive de chaque être humain.

La santé est la plus grande richesse que nous puissions posséder; à ce titre, elle devrait être parfaite à tous les niveaux qui composent notre individualité – physique, physiologique et psychologique. C’est la raison pour laquelle l’immense richesse des outils du yoga thérapeute lui permet de solliciter tous les plans de l’être : sons et mantras touchent le cœur et les racines spirituelles, les techniques respiratoires apaisent le mental, et la pratique physique de postures adaptées rétablit la santé physique. La yoga thérapie intègre simultanément ces moyens de manière individualisée dans un ensemble harmonieux.

LA YOGA THÉRAPIE POUR QUI ?

LA yoga thérapie s’adresse à toute personne, quelque soit son âge, souhaitant devenir acteur de sa guérison ou de son mieux-être, acquérir les bénéfices du yoga pour faire face aux différents changements de sa vie et répondre aux situations de stress.

LE YOGA THÉRAPIE POUR QUOI ?

Avec l’accord de votre médecin (certificat médical exigé) Le yoga thérapie est proposée tout particulièrement aux personnes souffrant:

  • de douleurs chroniques du système musculo-squelettique (lombalgies, maux de dos, de nuque, d’épaules, de genoux, etc…),
  • d’affections chroniques du système respiratoire (asthme,…)
  • de maladies cardio-vasculaires, hypertension ou hypotension
  • d’allergies, du diabète, d’ulcères et tout autre problème de l’appareil digestif
  • de tous les maux causés par le stress comme les migraines, l’insomnie, l’anxiété, fatigue chronique, dépression, et toutes autres douleurs qui deviennent invalidantes pour la personne et son entourage.

LE YOGA EN TANT QUE THÉRAPIE EN INDE

Le Yoga, outre sa popularité en tant qu’outil de relaxation, a de grandes valeurs thérapeutiques, particulièrement pour les troubles causés par une faiblesse des organes. Les fondateurs du yoga, grâce à leur expertise en anatomie et physiologie humaine, l’ont conçu pour corriger les troubles physiques qui déstabilisent notre esprit. Les textes classiques comme le Yoga Darshan de Patanjali, Hatha Pradipika ou Gheranda Samhita, soulignent clairement cet aspect d’équilibre de l’organisme qu’induit le yoga, avant même de parler de ses effets sur le mental.

Dans plusieurs hôpitaux indiens, le yoga est utilisé comme une thérapie complémentaire pour de nombreuses pathologies. En occident, même si l’usage du yoga est limité, nous pouvons au moins considérer ses valeurs dans le contexte des déséquilibres énergétiques, causés par le stress, en mesure préventive. Mais, il est important de souligner qu’on ne peut pas considérer le yoga comme un substitut de notre médecine conventionnelle occidentale mais bien comme un complément de celle-ci pour le bien-être.

LE STRESS ET LES TROUBLES ÉNERGÉTIQUES

Comment le stress affecte-il notre état énergétique ? En changeant la répartition d’énergie dans les centres d’énergie (chakras) et dans les méridiens qui leur sont associés – ce qui entraîne des manifestations à la fois physiques et psychologiques. Les organes des différentes unités fonctionnelles (musculaires, digestives, nerveuses, endocrinales, etc.), associées à ces méridiens, deviennent moins efficaces.

Voici quelques manifestations du stress : difficultés de digestion (acidité, ballonnements), problème d’élimination (irritation du colon, constipation, rétention de fluide dans les membres ou dans le visage), insomnie, surmenage (hypersensibilité, manque de concentration), changement de comportement (irascibilité, sautes d’humeur fréquentes), problèmes sexuels (manque de désir, impulsions, impuissance, frigidité), difficultés menstruelles (règles irrégulières, douleurs excessives). Il peut aussi y avoir des pathologies (dans le sens occidental du terme), qui sont, elles, diagnostiquées et traitées par un médecin diplômé exclusivement.

COMMENT LE YOGA JOUE-T-IL SUR LE STRESS ?

En rééquilibrant un trouble énergétique, le yoga travaille à trois niveaux : au niveau des muscles et des os, au niveau des organes viscéraux et enfin, au niveau des unités de contrôle (nerveux et système endocrinal) – tout en étant étroitement lié au flux d’énergie vitale (prana) dans les méridiens du corps. Prenons deux exemples.

La posture du cobra (bhujangasana) détend certains muscles du haut du dos (ce qui réduit leurs tensions), étire la colonne vertébrale de telle manière que le diaphragme et les organes digestifs se trouvant sous celui-ci se détendent, facilitant alors la respiration et la digestion pour le reste de la journée. Cette posture tonifie également les nerfs et les glandes surrénales en maintenant plus de sang autour d’eux temporairement.

La contraction anale (mulabandha) travaille sur les sphincters internes et externes (cela facilite ainsi l’élimination et prévient les hémorroïdes), tonifie les ganglions nerveux dans la région sacrale et équilibre le système nerveux pour relaxer l’organisme tout entier.

Ces deux exercices équilibrent le flux de prana dans le méridien principal sushumna dans la colonne vertébrale et dans les méridiens complémentaires Ida & Pingala des deux côtés du sushumna.

Les centres inférieurs du cerveau qui maintiennent notre équilibre physique inconsciemment ont un effet stabilisateur sur notre mental. C’est pourquoi, de simples postures d’équilibre qui stimulent ces centres fonctionnent à merveille pour restaurer l’équilibre mental.

Exemple d’ASANAS de YOGA THERAPIE en fonctions des PATHOLOGIES VATA/PITTA/KAPHA

Toutes les postures doivent être exécutées en pratiquant une respiration profonde et calme,en dynamique ou en statique selon le cas, avec une adaptation à la posture classique si necessaire

Les asanas ne doivent pas être exécutés en cas de crise aigue, en cas d’inflammation ou de douleur.Dans un de ces cas,seul Repos/relaxation/et massage ou application douce d’huile sont préconnisés.

YOGA ASANAS PATHOLOGIE VATA :

  • Constipation : Flexion arrière, yoga mudra, genou à la poitrine, appui sur les épaules, cadavre (le ventre doit être rentré dans toutes ces postures)
  • Dépression : yoga mudra, charrue, cadavre, palmier, lotus
  • Sciatique*** : genou à la poitrine, flexion arrière, charrue, yoga mudra, demi roue
  • Arthrite rhumatoïde*** : demi roue, arc, charrue, position sur la tête, flexion arrière
  • Maux de tête*** : charrue, yoga mudra, position sur la tête
  • Insomnie : cadavre, cobra, flexion arrière

YOGA ASANAS PATHOLOGIE PITTA :

  • Ulcère de l’estomac : lotus caché, sheetali
  • Hyperthyroïdie : Appui sur les épaules, genou vers l’oreille
  • Mauvaise assimilation : Genou à la poitrine, poisson, criquet
  • Colère ou haine : demi arc, appui sur les épaules, lotus caché, cadavre
  • Migraine ou maux de tête*** : Sheetali, appui sur les épaules, poisson
  • Maladie du foie*** : Poisson, appui sur les épaules, genou vers l’oreille, lotus caché
  • Hémorroïdes*** : Poisson, appui sur les épaules

YOGA ASANAS PATHOLOGIE KAPHA :

  • Bronchite : Chandelle, la 1/2 roue, le poisson
  • Congestion des sinus : poisson, bateau, charrue, arc, bhasrika : respiration du soufflet
  • Mal de tête au niveau des sinus ***: lion, tête genou, poisson
  • Diabète : bateau, poisson, demi roue, flexion arrière, flexion avant
  • Problème chronique gastro intestinal : poisson, cobra, sauterelle
  • Asthme : Demi roue, arc, bateau, chandelle, palmier, poisson, cobra

Pour plus d’informations, n hésitez pas à me consulter

Note : ces  conseils et exercices sont un complément aux traitements médicaux mais ne s'y substituent pas.

Le site www.satmya.fr ne remplace en aucune façon une consultation médicale. L'utilisation des informations fournies s'effectue sous la pleine et entière responsabilité de l'utilisateur. En aucun cas, la SARL et sa représentante légale Isabelle Gerhardt ne pourront être rendues responsables de cette utilisation, ainsi que d'erreurs, d'inexactitudes ou d'omissions pouvant exister sur ce site.

Satmya © 2018. Site conçu par Forsaken Pad | Mentions légales